Accéder au contenu principal

Comment avez-vous su que vous avez le don de magnétiser ?




- Comment avez-vous su que vous avez le don de magnétiser ?

Claude - une connaissance rencontrée à la terrasse d'un café à l'heure de la pause déjeuner- me regarde et attend ma réponse avec impatience.

- En allant à un rendez-vous pour lequel j'avais égaré l'adresse, mais dont je me souvenais le nom de la rue.

"C'est tout ? " me demande t'il surprit et quelque peu déçu ! C'est alors que je décide de tout lui raconter : Cela s'est déroulé dans les années 80. Ce jour-là, ne trouvant pas l'adresse à laquelle je devais me rendre, je toque à la porte d'une personne inconnue qui habite le quartier. Quelques secondes d'attente sur le palier et me voici face à une jeune femme la tête penchée sur son épaule gauche sans pouvoir la redresser, le visage grimaçant de douleur. Surpris tout d'abord, je me mis à ressentir soudain la douleur de cette femme ; L'espace d'une seconde, sans trop savoir pourquoi !

- Houlà là... (Nous sommes à Marseille) mais qu'est-ce qu'il vous arrive ?

- Ca m'a pris ce matin au réveil et depuis je souffre le martyr. J'ai essayé...

-Vous permettez ?

Elle me fait entrer et je ferme la porte derrière moi. Je lui demande de bien vouloir me laisser faire.

- Vous n'allez pas me faire craquer la nuque ? Me demande-t-elle inquiète.

- N'ayez aucune inquiétude, je ne vous touche pas.

Spontanément, sans savoir pourquoi ni comment je me place dans son dos et comme si j'étais guidé par une force supérieure, j'approche mes mains de sa nuque. Durant quelques secondes, peut-être quelques minutes -le temps semblait suspendu- je psalmodie malgré moi quelques mots tout en conservant mes mains à quelques centimètres de sa douleur.

- Voilà ! Redressez la tête.

- Je n'ose pas, j'ai peur d'avoir...

-Allez-s 'y, n'ayez crainte !

Tout en hésitant, la jeune femme s'exécute timidement, puis avec mes encouragements décide de redresser sa tête complétement. Elle me regarde, les yeux grands ouverts...

- Je n'ai plus mal... comment vous avez fait ça ?

- Je ne sais pas. Le plus important est que votre douleur soit partie.

C'est vrai, à cette époque j'ignorai tout du magnétisme. Certes ma grand-mère était guérisseuse et ma mère possédait une grande intuition. Mais de là à imaginer que cela puisse avoir une incidence... Impossible !

- C'est donc ainsi que vous avez découvert votre don de magnétisme ?

- Oui, par hasard, du moins le croyais-je à cette époque.

Sur ces paroles, Claude se lève et me tend une poignée de main pour me saluer.

- Je suis heureux d'avoir fait votre connaissance... et merci pour le café.

- Tout le plaisir est pour moi.

Je termine ma consommation et décide de faire quelques pas en direction du Parc Borely, pour y admirer une fois encore les bassins semblables à des miroirs glacés, tant il fait chaud et les nombreux arbres avec lesquels le soleil joue à travers les feuillages















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le cocktail de Jarvis

Un remontant à faire soi-même. Bonjour à vous tous,

Il y a quelques temps, un article m'est parvenu et j'ai décidé de le conserver. Cet article s'intitule : Le cocktail de Jarvis.

Jarvis ?! Qui est ce Jarvis et quel cocktail a t'il bien pu réaliser ? Sans doute sont ce les questions que vous vous posez à cet instant ? Eh bien voici les réponses. Et vous vous rendrez vite compte quelles ne manquent pas d'intérêt... et à plusieurs titres !

Pour commencer, c'est au médecin DeForest Clinton Jarvis que l'on doit la découverte des vertus préventives et curatives du vinaigre de cidre. Cet ophtalmologiste et otorhinolaryngologiste a exercé jusqu'en 1945 au nord de New York, dans le Vermont.
On lui prête le pouvoir de « ralentir » le corps et de lutter contre les « maladies de l'énergie ». Entendez des « emballements » de l'organisme qui se traduisent par fatigue chronique, hypertension, accidents cardiaques, ulcères gastriques et intestinaux, obésité, …

Comment choisir son magnétiseur ?

Le plus simple, c’est de se fier au bouche-à-oreille, (un parent, un ami ou une connaissance qui recommande un praticien à son prochain) c’est un bon indice pour déterminer les qualités de votre magnétiseur, et un bon gage de qualité. 
Cependant aujourd'hui, tout se digitalise. Les méthodes de recherche de la part des consultants se modifient. Ils passent désormais par internet pour se renseigner. Toutefois, comme dans toutes les professions, il existe des personnes plus ou moins fiables. Pour éviter toute déception, il y a plusieurs indices :
Tout d’abord, ne faites pas confiance à ceux qui font des promesses irréalisables. Par exemple, le magnétisme n’aura pas de résultat sur certaines maladies, comme la sclérose en plaque, le cancer, le sida. Toutefois des séances peuvent malgré tout constituer un bon accompagnement dans votre processus de soin, mais en aucun cas le magnétisme ne pourra les guérir 
L’autre indice à prendre en compte c’est vous. Faites-vous confian…

Dopez votre cerveau

Par Jean-François Astier, avec la rédaction - le 16 février 2016
Il est tout à fait possible, avec un peu de vigilance, d’avancer en âge sereinement, en gardant toute sa tête ! Mais cela ne se décrète pas quand apparaissent les premiers symptômes d’Alzheimer, Parkinson, ou autres.

Le cerveau lui aussi s’entretient et peut même ainsi se régénérer.

Lire la suite sur Plantes & santé

Prenez soin de vous

Magnétiseur Marseille